La meilleure checklist pour lancer un site WordPress

Dernière mise à jour le 5 décembre 2019 Publié le 15 août 2019 Articles les plus populaires, Optimisation, Tutoriels Wordpress
checklist planification web

Créer et lancer un site Web WordPress, c’est beaucoup de travail, peu importe que ce soit pour vous ou pour l’un de vos clients. Pour concevoir un site performant et professionnel, il faut regrouper différents aspects (contenu, design, marketing, SEO, etc.)  en un tout cohérent. Et justement, avec toutes ces parties éparpillées, il est très probable d’oublier certaines étapes très importantes pour une mise en ligne réussie. Bien que toutes les erreurs sont réparables, le jour du lancement doit être une journée de célébration des succès du projet, tant pour vous que pour votre client – et non pas une journée de déception et/ou de panique pour trouver des solutions aux problématiques survenues durant la mise en ligne.

Votre chemin vers le succès

Pour augmenter réellement vos chances de succès et d’obtenir un résultat positif, une feuille de route est nécessaire pour ne rien oublier. C’est exactement ce que je vous offre ici avec cette checklist de prélancement dédiée aux sites Web WordPress. Une liste qui énumère toutes les étapes pour de ne pas oublier les tâches cruciales et nécessaires au processus de lancement. De plus, les étapes sont classées en différentes catégories :

étapes lancement site web

Si vous désirez un PDF résumant toutes les étapes pour imprimer celles-ci, cet article est une traduction intégrale de la checklist publiée en anglais par WP Engine disponible ici : PDF : The Ultimate Pre-Launch Checklist For WordPress Websites

POURQUOI AVOIR UNE CHECKLIST DE PRÉLANCEMENT?

Vous vous demandez peut-être : « Pourquoi j’aurais besoin d’une checklist? » et vous pensez peut-être : « Un bon concepteur, développement ou intégrateur de site Web devrait tout savoir ces renseignements par cœur, non? Est-ce qu’on vraiment besoin d’une béquille telle qu’une liste de tâches? » Eh bien, sachez que dans la catégorie de gens qui fonctionnent avec une checklist, on trouve les pilotes d’avion, les chirurgiens ainsi que d’autres professionnels de haut niveau qui ont des enjeux très sérieux. Alors, si ça leur convient à eux, pourquoi pas à vous? De plus, vous comprendrez probablement le besoin d’une checklist quand vous lirez tous les aspects inclus sur celle-ci.

checklist planification web

Mieux encore, avoir une checklist vous permet de vous libérer d’une bonne partie de la charge mentale impliquée dans la création de sites Web. En mettant le tout sur un bout de papier ou dans un fichier informatique, vous faites une plus grande place à la créativité, à la prise de décision et plusieurs autres choses importantes. Moins de réflexion et de procrastination se traduit par plus d’action et une plus grande productivité. Quoi de plus merveilleux?

Qui plus est, la checklist permet de défaire une tâche importante en plusieurs petites parties, ce qui la rend moins lourde à aborder et plus facile à organiser. Avec une liste étape par étape, c’est plus facile de ne rien oublier d’important.

D’autre part, il n’y a rien de plus satisfaisant et de plus motivant que de biffer les points d’une liste de choses à faire, n’est-ce pas?

Si vous utilisez WordPress dans votre vie professionnelle, il y a de fortes chances que vous lanciez des sites Web régulièrement. Une checklist permet de reproduire le processus de manière plus simple fois après fois. Il faut mentionner toutefois qu’une checklist de prélancement n’est jamais terminée, dans le sens où elle constitue une entité malléable, toujours en changement. Dans un environnement dynamique comme la conception Web sur WordPress, il faut être constamment à l’affût des nouvelles technologies et des nouveaux défis. Tout cela doit être pris en compte et intégré dans votre travail. Par conséquent, une bonne checklist de prélancement vous accompagnera longtemps.

LE CONTENU

contenu web

Le contenu est au centre de tout site Web. Il permet autant à vos visiteurs qu’aux moteurs de recherche de savoir le sujet de celui-ci. C’est donc important d’avoir du contenu dès le départ. Les points suivants vous aideront à y arriver.

  • Le remplacement de contenu vide
    Recherchez tout contenu de substitution (ex. : le Lorem ipsum) sur votre site, et assurez-vous que le contenu réel (celui approuvé par votre client) est en place.
  • La correction
    Il n’y a rien qui paraît moins professionnel que des erreurs de grammaire ou d’orthographe, donc vérifiez deux fois tout le texte du site pour y relever des erreurs, et recommencez.
  • Le format du contenu écrit
    Oour que votre site soit attrayant et facile à parcourir, votre mise en page est importante. Évitez les gros blocs de texte, divisez-les en paragraphes et n’oubliez pas d’ajouter des sous-titres!
  • Les images modèles
    Tout visuel de substitution doit être, comme le texte, supprimé et remplacé par une image réelle.
  • Les fichiers vidéo et audio
    Même chose pour tous les types de média. Vérifiez si les bons fichiers sont au bon endroit et qu’ils fonctionnent correctement.
  • L’examen des liens de page
    Assurez-vous qu’aucun lien n’est brisé, que les liens internes dirigent vers la page adéquate et que les liens externes s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre (target= »_blank »).
  • Les fichiers téléchargeables
    Si le site contient des liens téléchargeables, assurez-vous qu’ils ont été vérifiés, qu’ils se lient correctement, et bien sûr qu’ils sont bel et bien téléchargeables.
  • La page d’erreur 404
    Bien que la majorité des thèmes contiennent une page par défaut pour le contenu introuvable, vous devez envisager de configurer une page d’erreur 404 personnalisée. Autrement dit, vérifiez que vos visiteurs aboutiront à une page s’ils accèdent au site via un lien défaillant. Vous pouvez y ajouter un moteur de recherche pour les aider à trouver leur contenu.
  • La page de contact
    Testez le formulaire de contact et que le client reçoit bel et bien les messages de celui-ci.
  • Le paramétrage des redirections
    Si des redirections sont nécessaires (par exemple, pour préserver la liaison avec un ancien site), assurez-vous qu’elles sont bien configurées. Assurez-vous aussi qu’il s’agisse bien de redirections 301 pour préserver le poids SEO.
  • Le lancement du contenu
    Pour bonifier le lancement de votre site Web, c’est une bonne idée de préparer quelques articles sur le sujet qui seront à partager sur les réseaux sociaux au moment venu.

LE DESIGN

design web

Un bon design fait en sorte que le contenu Web est présenté de la meilleure façon possible, et ce, peu importe l’appareil et les paramètres de l’utilisateur. Cela représente souvent beaucoup de travail, mais il en vaut la peine.

  • Les balises HTML
    Pour éviter les incompatibilités, utilisez un outil comme W3C, qui offre un service de validation des balises. De cette façon, vous pourrez valider que toutes les pages de votre site respectent les standards Web.
  • La validation du CSS
    Ce qui est vrai pour le HTML est aussi vrai pour vos feuilles de styles, et vous pouvez utiliser le même outil pour en faire la validation.
  • La prévisualisation dans les principaux navigateurs
    Pour repérer les problèmes de compatibilité d’un navigateur à l’autre, affichez votre site dans Firefox, Chrome, Safari, Internet Explorer (ou Microsoft Edge), ainsi que dans tout navigateur reconnu que votre client souhaite utiliser. Vérifiez particulièrement les images et les vidéos. Une solution pour y arriver est d’utiliser un service tel que Browsershots.
  • L’adaptabilité du design
    L’univers du mobile représente une grande partie du trafic et avoir un site qui est visuellement semblable (voire exactement pareil) d’un appareil à l’autre est d’une importance capitale pour plusieurs entreprises. Pour faire en sorte que l’expérience sera optimale pour tout utilisateur, testez votre design sur différents appareils (téléphones et tablettes) et sur différentes plateformes (Android, iOS), ou employez un outil comme MobileTest.me.
  • L’outil de test d’optimisation mobile de Google
    En plus de faire des tests manuellement, vous pouvez utiliser l’outil de test d’optimisation mobile de Google. Il inclue de nombreux commentaires utiles, et vous n’avez qu’à y entrer votre URL pour obtenir une analyse complète de votre site.
  • L’optimisation des images
    Réduisez au maximum la taille des images (sans en compromettre la qualité, bien entendu). De cette façon, le temps de téléchargement des pages sera moins long, ce qui améliorera l’expérience de l’utilisateur ainsi que la performance SEO. Des extensions comme TinyPNG et RIOT peuvent le faire pour vous.
  • L’ajout d’un favicon
    Probablement le grand oublié de la conception de sites Web, le favicon est l’icône apparaissant dans les onglets du navigateur – et il donne une allure beaucoup plus professionnelle au site. Heureusement, des outils comme Favicomatic peuvent le créer aisément pour vous.
  • Liez le logo à la page d’accueil
    Tout d’abord, assurez-vous que le logo de l’entreprise est bel et bien dans l’en-tête. Ensuite, vérifiez que son lien pointe à la page d’accueil (le site réel, non pas celui en développement). De cette façon, les visiteurs peuvent y revenir facilement.
  • La configuration d’une feuille de style d’impression
    Certains utilisateurs voudront conserver votre contenu en version papier (eh oui!). Simplifiez-leur la tâche en prenant soin de créer une feuille de style d’impression. Vous trouverez la méthode pour le faire dans le codex WordPress.

LES FONCTIONNALITÉS

fonctionnalités web

Si votre site Web ne parvient pas à remplir sa mission première, rien ne pourra y faire, peu importe la quantité de contenu ou l’élégance de vos visuels. Pour cela, vous devez vérifier toutes les fonctionnalités importantes, et ce, avant qu’un visiteur réel s’y trouve.

  • Le test des formulaires web
    Peu importe les formulaires se trouvant sur votre site (contact, commande, sondage, etc.), assurez-vous qu’ils transmettent les données correctement et que les courriels générés sont envoyés au bon endroit.
  • Les messages de confirmation et les redirections
    Dans le même ordre d’idée, est-ce que les utilisateurs reçoivent des messages de soutien pertinents, et est-ce qu’ils sont redirigés au bon endroit après avoir soumis des renseignements? C’est le moment de vous en assurer.
  • La vérification des messages automatiques
    Si vous avez instauré des courriels automatiques, vérifiez qu’ils fonctionnent correctement.
  • L’évaluation de la vitesse
    Utilisez un outil tel que Google Pagespeed Insights, GTMetrix ou Pingdom pour voir la vitesse de chargement de votre site et pour trouver ce que vous pourrez faire pour l’améliorer. Autant que possible, visez une durée de chargement de moins de deux secondes pour chacune des pages.
  • Le partage social
    Vérifiez si le partage social est bien en place, qu’il fonctionne correctement et que cela mène aux bonnes plateformes et aux bons profils.
  • L’essai des flux d’information
    S’il y a des flux RSS, de nouvelles, de médias sociaux ou autre sur votre site WordPress, assurez-vous qu’ils fonctionnent correctement avant le lancement du site.
  • La mise en place des paramètres d’accessibilité
    L’accessibilité est de plus en plus importante dans l’univers Web. Pour savoir comment l’implémenter dans WordPress, surtout si vous y êtes tenu par la loi, voici un article en anglais pertinent sur la question.
  • Les outils tiers
    Si vous utilisez des outils externes au CRM, que ce soit pour le commerce électronique, le marketing ou un autre motif, vérifiez qu’ils fonctionnement correctement.

LE SEO (le référencement)

seo pour site WordPress

Bien sûr, vous voudrez faire en sorte que votre nouveau site Web soit visible pour les moteurs de recherche dès le départ, pour que l’indexation s’effectue adéquatement. Pour y arriver, faites bien attention aux éléments suivants.

  • L’installation et la configuration d’une extension SEO
    Bien que WordPress soit déjà bien configuré pour le SEO, une extension comme Yoast SEO ou tout autre service SEO tout-en-un est définitivement essentielle à la santé marketing de votre site.
  • Le réglage du titre du site et de son slogan
    Si votre extension SEO ne prend pas en charge le titre et le slogan de votre site, voyez-y en vous rendant sous « Réglages -> Général ».
  • La configuration SEO des titres de page d’article
    Toutes les pages et tous les articles de votre site doivent comporter un titre unique de 70 caractères ou moins.
  • L’ajout des balises méta description
    De la même façon, vous devrez créer des métadescriptions uniques et attrayantes pour toutes les pages et tous les articles. Celles-ci doivent être pertinentes et attrayantes pour l’utilisateur et doivent être rédigées en moins de 156 caractères.
  • Le paramétrage des permaliens
    Assurez-vous que la structure des permaliens est réglée selon vos préférences « Réglages -> Permaliens » et que chaque URL de page contient son propre mot-clé.
  • L’optimisation des images (encore une fois)
    Vous devrez aussi vérifier si tous les titres des images, leurs descriptions ainsi que leurs étiquettes ALT comprennent leur mot-clé. Chaque image devra aussi être compressée pour alléger le temps de chargement.
  • Le réglage des mots-clés
    Si vous travaillez avec une extension SEO, chaque article et chaque page devront avoir un mot-clé défini. L’outil vous guidera aussi quant à la façon de les optimiser.
  • L’analyse du contenu
    Lorsque vous aurez défini le mot-clé central du site, suivez bien les conseils présentés dans l’analyse de contenu, afin d’obtenir de meilleurs résultats.
  • La création d’un sitemap
    Yoast SEO et Google XML Sitemaps peuvent vous aider à concevoir un sitemap à partager auprès des moteurs de recherche. Si vous travaillez dans un environnement de développement, reportez cette étape au moment où le site sera hébergé à sa destination officielle.
  • Le réglage des métadonnées
    Vérifiez les balises méta des réseaux sociaux et de type RSS, et assurez-vous qu’elles soient bien configurées et adaptées. N’oubliez pas d’implanter des étiquettes optionnelles tells que rel= »noindex » et/ou rel= »nofollow » lorsque nécessaire. Attention de bien comprendre l’utilité de ces balises avant de les utiliser.

LE MARKETING

liste marketing

Lors du lancement d’un nouveau site, il est non seulement important de le rendre performant pour les moteurs de recherche, mais aussi de le rendre convivial pour les visiteurs. En suivant les étapes suivantes, vous serez en mesure de bien entamer vos actions marketing.

  • L’inscription à l’infolettre
    Avez-vous intégré un formulaire d’abonnement aux endroits stratégiques? Ne pensez pas qu’aux pages, pensez aussi aux pop-up et aux autres types d’invitation si cela s’applique à votre site web. Pour ce faire, découvrez SumoMe, qui comprend de multiples options pour accroître vos listes d’abonnés.
  • La connexion avec un fournisseur de marketing par courriel
    Quand vous ajoutez un formulaire, assurez-vous qu’il aboutit à bon port et que la collecte d’adresses courriel se fait comme il se doit. MailChimp est un outil de choix dans ce domaine.
  • Le réglage des icônes des réseaux sociaux
    Examinez l’intégralité de vos icônes de réseaux sociaux, ce qui inclut leur fonctionnement et leur lien avec l’adresse appropriée. De plus, si ce n’est déjà fait, vérifiez que chaque partage sur les réseaux sociaux fonctionne correctement et qu’une image thumbnail apparait lors d’un partage d’un article ou d’une page spécifique.
  • La vérification des profils des réseaux sociaux
    Ce faisant, visitez chaque profil de réseaux sociaux relié au site et vérifiez si tous les renseignements pertinents sont à jour.

L’ASPECT LÉGAL

aspect légal d'un site web

Voir à l’aspect légal dans la conception d’un site Web peut être aride, mais c’est un mal nécessaire. Le non-respect des exigences légales peut devenir un inconvénient majeur pour les visiteurs ou les entreprises, et cela peut aussi vous occasionner des problèmes.

  • L’affichage des détails de l’entreprise
    Rendre vos coordonnées facilement accessibles partout sur le site constitue un signe de confiance, et c’est souvent obligatoire. Incluez des renseignements importants comme le numéro d’inscription aux taxes, au besoin.
  • L’acquisition de licences
    Si vous utilisez des images, des polices, du code ou encore des extensions qui comportent une licence, veillez à ce que tout soit en place et que la mention en soit faite lorsque nécessaire.
  • La mention des droits d’auteur
    Indiquez une mention de droit d’auteur si vous traitez d’un sujet connexe.
  • La politique de confidentialité
    Requise par la loi dans certains pays, la politique de confidentialité officielle est toujours une bonne façon d’instaurer la confiance afin de collecter des données de toutes sortes selon les règles de l’art.
  • Les conditions d’utilisation
    N’omettez pas d’indiquer les conditions d’utilisation, particulièrement si vous avec une boutique de commerce électronique ou toute autre plateforme incluant des transactions monétaires. C’est indispensable.
  • La mention des cookies
    Particulièrement présents aux États-Unis et en Europe, les avis d’utilisation des cookies sont sous le regard de la loi. Bien que de nombreuses personnes n’apprécient pas l’ajout de cookies puisqu’ils peuvent interférer avec le design du site, vous vous sauverez de bien des tracas légaux en les incluant sur votre site s’ils sont nécessaires.
  • Les exigences légales locales
    Votre région fait peut-être l’objet de réglementations légales particulières quant aux mesures anti-spam, ou pour toute autre raison. Assurez-vous d’être adéquatement renseigné sur le sujet et si cela concerne votre site.

LE TRANSFERT DU SITE VERS UN NOUVEAU SERVEUR

transfert site web

Votre site est maintenant prêt à être hébergé sur un nouveau serveur. Cela implique son lot de défis et de choses à se rappeler, mais ne vous en faites pas, voici une liste de choses à penser.

  • L’acquisition et le réglage du domaine
    Si vous n’avez pas encore configuré et sécurisé le nom de domaine de votre nouveau site Web, c’est le temps de s’y mettre. Visitez mon article sur 12 astuces pour le choix d’un nom de domaine.
  • La préparation de la base de données
    C’est ensuite le moment de créer la base de données et un nom d’utilisateur pour le nouvel emplacement du site.
  • Le transfert des données de site et de la base de données
    Après ces étapes, il faut transférer les données du site ainsi que la base de données MySQL vers le nouvel emplacement. Des extensions de migration automatique de site comme Duplicator, UpdraftPlus ou WP Migrate DB Pro vous faciliteront les choses. Suivez mon guide sur comment migrer un site WordPress sans tracas.
  • La direction du domaine vers le nouvel emplacement
    Une fois que le site est en place, vous pouvez diriger le nouveau domaine vers l’emplacement en modifiant les DNS ou les NS.
  • La vérification de l’affichage du site
    Jetez un rapide coup d’œil pour vérifier si le site s’affiche correctement depuis son nouvel emplacement. Regardez en particulier s’il manqué des images ou des icônes.
  • Le test des liens et des pages
    Scrutez à la loupe le site afin de valider si les liens fonctionnent correctement, s’ils mènent aux bonnes adresses (sur le site réel, pas celui dans l’environnement de développement). Vérifiez aussi si les pages secondaires sont atteignables et qu’elles s’affichent adéquatement.

LA PRÉPARATION AU LANCEMENT

lancement site web

Nous en sommes maintenant au décompte final (faites jouer cet air de victoire dans votre tête!). On y est presque, mais n’abandonnez pas, car il reste des choses importantes à faire!

  • La paramétrage de Google Analytics
    La collecte des données d’utilisation est importante pour avoir un suivi des performances du site et prendre les bonnes décisions. Bien qu’il existe de nombreuses solutions d’analyse, nous préférons en grande majorité Google Analytics.
  • La connexion au Google Search Console
    Pendant que vous y êtes, connectez votre site à « Google Search Console » et soumettez-y votre fichier sitemaps.xml.
  • Le nettoyage
    Finalement, à moins que vous l’utilisiez comme site intermédiaire, veillez à supprimer tous les fichiers, bases de données et sous-domaines désuets et inutiles, ainsi que tout ce qui ne servait qu’au développement du site.
  • Le renouvellement des licences
    Si votre site fonctionne avec des extensions ou un thème tiers, il sera nécessaire de renouveler leurs licences sous le nouveau domaine.
  • L’activation du cache du site
    L’utilisation d’un cache est toujours une bonne idée, car cela permet d’améliorer la vitesse de chargement du site. Il existe plusieurs solutions, dont les plus populaires sont WP Rocket, W3 Total Cache et WP Super Cache. Un fournisseur compétent d’hébergement web peut se charger de la mise en place du cache pour vous.
  • Le connexion au CDN
    Pour avoir un site Web encore plus rapide, n’oubliez pas de paramétrer votre réseau de diffusion de contenu (CDN : Content Delivery Network).

LES SAUVEGARDES ET LA SÉCURITÉ

backup site wordpress

Vous pensiez qu’on avait terminé? Eh bien, non, pas encore! Avant de publier votre site sur le Web, il faut vous assurer que ce sera pleinement sécuritaire pour votre client.

  • L’installation d’une extension Anti-Spam
    Croyez-moi, du moment où vous aurez du trafic sur votre site, vous aurez aussi du spam. Beaucoup de spam. En utilisant Askimet ou Antispam Bee, vous éviterez le pire.
  • L’installation d’une extension de sécurité
    Pour un site WordPress, il est impératif d’avoir un plugin de sécurité. Les plus populaires sont iThemes Security et WordFence.
  • La connexion sécurisée
    La page de connexion est l’une des sections les plus vulnérables de votre site WordPress. C’est donc important de toujours la garder sécurisée. En plus de choisir des noms d’utilisateurs et des mots de passe adéquats, les plugins de sécurité mentionnés dans le point précédent vous offrent plusieurs mesures de sécurité pour renforcer celle-ci.
  • La création d’un backup
    La pire chose, à part perdre votre site, c’est de ne pas être en mesure de le récupérer. Pour éviter cette situation, la configuration d’une solution de sauvegarde, tant pour les données du site que la base de données est primordiale. Faites-le dès maintenant, et vous me remercierez un jour! À noter que votre fournisseur d’hébergement peut se charger de vos sauvegardes.
  • La vérification du backup
    Une solution de sauvegarde n’est utile que si elle fonctionne. Alors, avant de continuer, faites votre première sauvegarde et vérifiez si celle-ci s’enregistre correctement et au bon endroit.

LE LANCEMENT

mise en ligne web

Bon, c’est enfin le moment de sortir votre site au grand jour. Vous l’avez attendu durant des semaines et vous y avez mis beaucoup d’efforts, alors prenez une grande respiration et allez-y!

  • La désactivation de la non-indexation
    Dans le tableau de bord WordPress, sous Réglages -> Lecture, décochez la case indiquant « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site ». Si vous ne le faites pas, vous pourriez attendre longtemps avant d’obtenir du trafic organique! Une erreur classique…
  • L’inspection du robots.txt
    Dans le même ordre d’idée, si vous avez configuré un fichier robots.txt, supprimez-le ou reconfigurez-le pour que les moteurs de recherche aient accès au site actuel.
  • La création d’un fichier sitemap
    Si vous ne l’avez pas fait en mettant à jour vos paramètres de référencement, créez tout de suite un sitemap. Assurez-vous ensuite de le partager à tout moteur de recherche qui vous intéresse en matière de classement.
  • La promotion de votre site
    Finalement, ce sera le moment de dire à tout le monde que votre site est lancé. Publiez du contenu sur les réseaux sociaux, partagez la nouvelle par courriel à toutes les personnes que vous connaissez : faites-le savoir!

ORGANISATION

organisation

Félicitations, vous avez réussi! Le nouveau site est en ligne et libre d’accès à tous. Malheureusement, le travail n’est pas terminé… En particulier si le site Web a été créé pour un client, il reste beaucoup à faire.

  • La compilation de la documentation
    Pour que le suivi se passe bien avec le client, regroupez toute la documentation nécessaire, et en priorité :

    • Les noms d’utilisateur et les mots de passe
    • Les renseignements d’hébergement
    • Les informations reliées à la base de données
    • Les accréditations FTP
    • Les accès aux comptes tiers (fournisseur de marketing par courriel, réseaux sociaux, etc.)
    • Les dates d’expiration des extensions payantes
    • Les guides d’utilisation du site
    • Quelques explications sur les prochaines étapes
  • Le transfert des paiements
    Dans le cas où des paiements seraient nécessaires au maintien du site (hébergement, extensions, etc.) et qu’ils soient encore à votre nom, assurez-vous que ce soit désormais à celui du client.
  • Le calendrier de suivi
    En vue de régler des problèmes en cours de route et pour prévoir les nouvelles demandes de travail, planifiez une réunion de suivi avec le client.
  • La facture
    Peut-être la meilleure partie de tout le processus! Ce sera le moment de recevoir le paiement (possiblement le dernier paiement si vous avez facturé en différents versements) pour tous vos efforts investis. Vous le méritez.
  • La mise à jour du portfolio
    Avant d’aller dépenser votre argent durement gagné, prenez une minute pour ajouter le nouveau site à votre portfolio. De cette façon, vos clients potentiels pourront voir l’excellent travail déjà accompli.

CÉLÉBRATION!

OK, vous pouvez maintenant sortir et fêter. Le travail est fini. Pour l’instant…

Si vous pensez à d’autres points qui pourraient bonifier cette liste, n’hésitez pas à me le laisser savoir via les commentaires ci-dessous!